Mon compte

Bijoutier /Bijoutière - Joaillier / Joaillière

Secteur :  Bijouterie - Joaillerie

Le bijoutier conçoit, réalise, répare et transforme des bijoux en métaux précieux (or, argent, platine). La joaillerie est l’art de créer un joyau autour de pierres précieuses ou fines. Le bijoutier fantaisie assemble des éléments en utilisant toutes sortes de matériaux non précieux (laiton, étain, bois, plastique, cuir, strass), nobles ou rares (bois précieux, pierres fines), des gemmes. Il créé des pièces uniques et/ou des bijoux en grande ou petite série.

En collaboration avec le client, le bijoutier dessine le bijou au crayon pour en définir les caractéristiques : forme, couleur, volume et métaux employés. Puis, il établit un devis. A partir du dessin, il sculpte une maquette à l’échelle réelle, en cire, qui est ensuite coulée en métal précieux selon le procédé de la cire perdue. Quand la forme de la pièce est trop complexe, il peut aussi réaliser celle-ci à la main. Le métal est alors travaillé à partir du lingot de métal qui sera soit laminé et transformé en plaque, soit tréfilé et transformé en fil. La plaque est ensuite découpée et mise en forme par emboutissage et par pliage. Le fil est quant à lui, découpé, tordu, étiré à l’aide de pinces, mandrins et triboulets. Les différents apprêts du bijou sont assemblés par soudure (chatons, fermoirs pour bracelets et colliers, systèmes pour broches ou pour boucles d’oreille).

Pour les bijoux ornés de perles ou de pierres précieuses, il revient au joaillier de prévoir l’emplacement au sein duquel la pierre sera mise en valeur. Il perce la monture puis procède au fraisage afin d’accueillir la pierre. Généralement, le bijoutier et le joaillier se confondent car métal et pierres précieuses entrent souvent dans la conception d’un bijou.

Le bijou passe ensuite entre les mains du polisseur qui apporte la touche finale et redonne éclat et beauté au métal.

Une fois polie, la pièce est prête à recevoir les pierres. C’est le sertissage. Le sertisseur enchâsse et sertit les pierres précieuses ou fines pour les présenter sous leur meilleur jour et révéler leur beauté. Métier d'expérience, le sertissage, outre l'habileté manuelle, demande une connaissance approfondie des métaux employés, des pierres précieuses et fines.

La réglementation sur le travail des métaux impose le marquage de chaque bijou par deux poinçons, celui du fabricant et celui de la garantie du titre certifiant le métal précieux utilisé.

Profil

Précision ; créativité ; intérêt pour l’univers du bijou.

Débouchés

Depuis une dizaine d’années, la filière bijouterie-joaillerie a été bouleversée par l’arrivée de la grande distribution mais également de maisons de luxe et de mode. Ces enseignes générant des volumes de produits importants ont directement affecté les détaillants multimarques. Aujourd’hui, le bijou connaît un changement de statut en tendant à devenir un accessoire de mode (passage d’une logique d’achat patrimonial à une logique d’achat d’impulsion), avec pour conséquence l’élargissement du marché. Selon le Comité Francéclat avec le concours de l’INSEE, en 2013, on dénombre 2 815 entreprises, soit 9 034 salariés, la majorité (88%) étant des entreprises de 2 salariés et moins. En France, la production de bijouterie, joaillerie, orfèvrerie reste très concentrée en Ile-de-France (980 entreprises) dans la région Rhône-Alpes (435 entreprises) et en Provence Alpes Côte d’azur (330 entreprises).

Plus d'informations

Formation initiale

Niveau V

  • CAP art et techniques de la bijouterie-joaillerie option bijouterie-joaillerie, 2 ans.
  • CAP art et techniques de la bijouterie-joaillerie option bijouterie-sertissage, 2 ans.
  • CAP art et techniques de la bijouterie-joaillerie option polissage-finition, 2 ans.
  • MC joaillerie, 1 an

Niveau IV

  • BMA art du bijou option bijouterie joaillerie, 2 ans.
  • BMA art du bijou option bijouterie polissage, 2 ans.
  • BMA art du bijou option bijouterie sertissage, 2 ans.
  • FCIL polissage en bijouterie joaillerie, 1 an.

Niveau III

  • DMA art du bijou et du joyau, 2 ans.

Niveau II

  • DNAP option Art mention Objet, 2 ans. (Haute Ecole des Arts du Rhin - HEAR)

Niveau I

  • DNSEP option Art mention Objet, 2 ans. (Haute Ecole des Arts du Rhin - HEAR)

Formation professionnelle continue

Certains diplômes peuvent être préparés dans le cadre de la formation professionnelle continue. Des formations non diplômantes, d'une durée variant de deux jours à dix mois ou des cours à la semaine permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans les techniques de la bijouterie, joaillerie, sertissage ou polissage (travail du métal et des autres matériaux, techniques de la fonte à cire perdue, confection de moules, etc.).