Mon compte

Charpentier / Charpentière

Secteur :  Architecture

desperrois0004.jpg

Le charpentier conçoit, fabrique et pose des charpentes en bois qui serviront à la couverture des maisons d'habitation. Ce professionnel intervient aussi dans la construction ou la restauration des maisons à pan de bois, pour lesquels il réalise toute l’ossature murale.

À partir des plans fournis par l'architecte ou le dessinateur, le charpentier bois trace, en grandeur réelle, les formes de l'ouvrage avec les détails d'exécution. C'est l'épure. Ensuite, il choisit le bois, trace les repères sur le matériau, coupe et façonne les pièces à l'aide de machines à commande numérique (scie mécanique, raboteuse, toupie verticale...) et d'outils portatifs. Enfin, avec le reste de l'équipe, il procède à un essai d'assemblage des éléments pour vérifier l'ensemble et apporter des corrections.

Une fois assuré de la solidité de son ouvrage, le charpentier bois organise le transfert de l'atelier au chantier. C'est là qu'il monte et assemble la structure, aidé par son équipe, en respectant les règles de sécurité. Il maîtrise l'utilisation d'outillages à main mais aussi d'engins de levage et de manutention.

Le charpentier bois ne fabrique pas que des charpentes. Il réalise aussi des accessoires (lucarnes, sous-pentes...), restaure des maisons à pan de bois et construit des maisons à ossature bois.

Profil

Intérêt pour le patrimoine bâti ; bonne forme physique ; bonne perception des volumes ; sens du travail en équipe ; aptitude au travail en extérieur.

Débouchés

Le charpentier est salarié en entreprise industrielle ou artisanale, ou artisan à son compte. En 2004, on dénombrait 5725 entreprises dans ce secteur.

La profession offre des perspectives et recherche des jeunes qualifiés. Le salaire d’un débutant s’élève à environ 1 400 € brut par mois. Après quelques années de pratique, le sens du contact et des qualités d’organisation, il peut devenir chef d’équipe et prétendre à un salaire d’environ 1 800 €.

A côté des procédés de charpente industrielle comme le lamellé-collé, la charpente traditionnelle conserve une large part du marché mais elle est réservée à la construction “standing” et à la réhabilitation.

Plus d'informations

Formation initiale

Niveau V

  • CAP bois et matériaux associés, 2 ans
  • CAP charpentier, 2 ans
  • CAP constructeur bois, 2 ans

Niveau IV

  • BAC Pro technicien constructeur bois, 2 ans
  • BAC technologique STI spécialité génie mécanique option bois et matériaux associés, 2 ans
  • BP charpentier, 2 ans

Niveau III

  • BTS charpente couverture, 2 ans
  • BTS systèmes constructifs bois et habitat, 2 ans

Niveau II

  • Licence professionnelle chargé de projets en construction bois, 1 an
  • Licence professionnelle bâtiment et construction, option bois et construction (Bordeaux 1), 1 an
  • Licence professionnelle bâtiment et construction, option conduite de projet du bâtiment (spécialisation ouvrages en montagne IUT Grenoble 1), 1 an

Formation professionnelle continue

Certains diplômes peuvent se préparer dans le cadre de la formation professionnelle continue auprès de quelques GRETA et des Compagnons du devoir. Les centres AFPA proposent des titres professionnels : “charpentier poseur bois” et “couverture traditionnelle pour charpentier bois” de niveau V et “technicien métreur en charpente bois et couverture” de niveau IV. La filière artisanale propose aux professionnels l’acquisition du Brevet de maîtrise (BM) de niveau IV. Les AREF (Associations régionales pour la formation continue dans le BTP) organisent des actions de formation continue dans ce secteur.

Formations en Normandie