Mon compte

Charpentier / Charpentière de marine

Secteur :  Architecture

Le charpentier de marine conçoit et réalise les bateaux en bois. Il maitrise toutes les étapes de la construction, depuis le traçage des plans, le choix du bois, la réalisation des épures et des gabarits jusqu’à la mise en place du gréement et son aménagement intérieur.

Le métier de charpentier de marine nécessite une bonne connaissance de la mer et du bois. Il faut d’abord établir les plans puis choisir le bois en fonction de sa résistance mécanique.

Le charpentier de marine trace ensuite à taille réelle le plan de chaque pièce de la charpente, c’est l’épure. Il fabrique ensuite des gabarits, patrons en bois de faible épaisseur sur lesquels il repique, à partir de l’épure, les formes des pièces à réaliser.

Commence alors la fabrication des pièces proprement dites. Le charpentier de marine en plus de la lecture et de l’interprétation d’un plan, doit ainsi maîtriser la géométrie et le dessin industriel pour projeter dans l’espace les lignes de courbures du navire.

Vient enfin l’assemblage et le montage. Les charpentiers commencent par disposer la quille, pièce axiale longitudinale, sur laquelle sont assemblés à l’arrière l’étambot, et à l’avant l’étrave qui forme la proue du navire. Les membrures ou couples, aux courbes symétriques, viennent ensuite donner au futur bateau sa silhouette squelettique. Puis les barrots de soutien du pont et les bordés, planches longitudinales qui représentent la couverture externe de la coque.

L’assemblage de la coque s’achève avec la pose du pont et le calfatage qui assure l’étanchéité du bateau.

La construction d’un navire en bois représente donc un travail long et minutieux. Un bateau d’une dizaine de mètres nécessite par exemple plus de 4000 heures de travail. La passion, souvent transmise de père en fils, est nécessairement au cœur du métier des charpentiers de marine.

Profil

Bonne forme physique ; bonne perception des volumes ; aptitude au travail en extérieur ; sens du travail en équipe.

Débouchés

Si l’industrie de construction et réparation navale emploie aujourd’hui plus de 90 000 personnes, les charpentiers de marine traditionnels ne sont plus très nombreux. Actuellement, on ne compte pas plus d’une quinzaine de chantiers navals en France construisant ou réparant des bateaux en bois. A l’origine le métier de charpentier de marine était essentiellement lié à la construction des bateaux de pêche. Mais au début des années 1990, des directives européennes ont limité le nombre de bateaux de pêche artisanale. La flotte ne pouvant être renouvelée, les chantiers ont perdu une part importante de leur activité. Afin de se maintenir, ces derniers se sont tournés vers le yachting et la restauration de bateaux traditionnels.
Aujourd’hui, la réparation occupe une place plus importante que la construction dans la plupart des chantiers. Le charpentier de marine travaille le plus souvent en équipe et accueille stagiaires et apprentis.

Plus d'informations

Formation initiale

Niveau V

  • CAP charpentier de marine, 2 ans

Niveau IV

  • BP charpentier de marine, 2 ans par apprentissage
  • CAP et BP s’obtiennent après la validation d’un premier diplôme (CAP, BEP ou Bac Pro) relevant du secteur bois (charpentier, menuisier, ébéniste).

Formation professionnelle continue

Certains diplômes peuvent se préparer dans le cadre de la formation professionnelle continue auprès de quelques GRETA et des Ateliers de l’Enfer à Douarnenez.
L’AFPA propose un titre professionnel de constructeur aménageur en marine de plaisance.

Formations en Normandie