Mon compte

Dentellier / Dentellière

Secteur :  Textile et cuir

A partir d’un motif dessiné sur un papier, la dentellière croise et entrecroise des fils, créant ainsi une multitude de nœuds qui forment une surface textile composée de vides et de pleins. Elle utilise aiguilles, crochets et/ou fuseaux et des fils de lin, coton, soie, fil d’or ou d’argent.

La dentelle est un tissu léger et ajouré, aux bordures dentelées, formée de fils entrecroisés qui créent des zones de transparence et des motifs décoratifs.

Les deux principales dentelles sont la dentelle à l’aiguille et la dentelle au fuseau. La fabrication d’une dentelle à l’aiguille débute par un dessin à l’encre dont le tracé est reporté par piquage à la main sur un parchemin ou un vélin. Puis la dentellière réalise les remplis, les modes et la brode qui permettent de créer, ombrer ou souligner les motifs. Enfin la dentellière procède aux opérations de finitions : le levage ou éboutage consiste à désolidariser la dentelle de son support provisoire; le régalage correspond au raccommodage des parties abîmées lors du travail ; le luchage, qui permet de donner davantage de relief à l’ouvrage en faisant ressortir les brodes; l’aponçage correspond à l’assemblage des différents éléments de la dentelle.

La dentelle aux fuseaux nécessite un matériel particulier composé d’un métier, de fuseaux, de fil et d’épingles. Le métier est le support sur lequel repose la dentelle en cours d’élaboration. La première étape est le tracé d’un dessin codifié indiquant les points à utiliser et l’emplacement des épingles. Exécuté sur une feuille de papier calque, ce dessin est ensuite posé sur un carton particulier (carte lyonnaise), lui-même placé sur un coussin à piquer. Calque et carte lyonnaise sont alors perforés à l’aide d’un piquoir (outil constitué d’un mandrin et d’une aiguille) en suivant les tracés du dessin.

Tous les points sont exécutés en entrecroisant les fils par les mouvements de base qui sont « tourner » et « croiser », ce qui nécessite de toujours manipuler les fuseaux par paires. En combinant de multiples façons ces deux mouvements de base, on obtient un grand nombre de points plus ou moins complexes.

Également considérée comme un métier d’art, la fabrication de la dentelle mécanique sur métier Leavers nécessite un savoir-faire certain alliant maîtrise de la machine mais aussi du geste. Il y a encore vingt-cinq ans, elle correspondait à la transposition mécanique du travail manuel de la dentellière, ce qui n’est plus le cas maintenant.

Profil

Créativité ; habileté manuelle ; précision ; intérêt pour le travail des textiles.

Débouchés

Même s’il s’agit d’un métier très rare, aujourd’hui, les arts de la dentelle à la main connaissent un développement certain. On recense, en France, plus de 450 clubs dentelliers. La plupart des personnes qui se forment aux arts dentelliers pratiquent la dentelle en activité de loisir, certaines en font leur activité professionnelle. Les titulaires du CAP peuvent exercer en tant que fonctionnaires dans les ateliers nationaux (Ateliers nationaux du Puy et du Point d’Alençon) où elles réalisent des dentelles destinées à enrichir les collections du Mobilier National. Elles peuvent aussi être enseignantes dans des associations, artisans d’art ou artistes libres. Les débouchés sont très restreints (haute couture, arts plastiques) pour les dentelles à la main. La dentelle mécanique produite à Calais et Caudry sous le label “Dentelle de Calais”, représente une dentelle de qualité fabriquée sur métier Leavers et dont la réputation est mondiale (plus de 80% à l’export). La Fédération française des dentelles et broderies (FFDB) représente plus de 3500 salariés en France répartis dans plus d’une centaine d’entreprises.

Plus d'informations

Formation initiale

Niveau V

  • CAP arts de la dentelle option fuseaux, 2 ans
  • CAP arts de la dentelle option aiguille, 2 ans

Actuellement, aucun lycée professionnel ne dispense l’enseignement du CAP arts de la dentelle. C’est dans le cadre de trois associations que le CAP de la dentelle au fuseau peut se préparer : le Centre d’Enseignement à la dentelle au fuseau du Puy en Velay (le plus ancien et le précurseur), le 
Conservatoire de la dentelle de Bayeux et l’Hôtel de la dentelle de Brioude.


Niveau IV

  • BMA de la dentelle aux fuseaux, 2 ans
  • BMA de la dentelle à l’aiguille, 2 ans

Formation professionnelle continue

Certains diplômes peuvent être préparés dans le cadre de la formation professionnelle continue. Les formations non diplômantes, de courte durée ou sous forme de cours à l’année, permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans les différentes techniques des arts de la dentelle.