Mon compte

Ébéniste

Secteur :  Bois

L'ébéniste conçoit, fabrique et restaure des meubles de style ou de création. Il réalise des pièces en bois massif ou plaqué, puis il monte ces pièces entre elles. De nos jours, il procède également aux finitions : vernis, poignées, sculptures, dorures, etc.

L’ébéniste fabrique et restaure des meubles en bois massif ou plaqué, à l’unité ou en petit nombre. Ces meubles peuvent être de style ou des créations contemporaines. Maître d’œuvre, il assure toutes les étapes de fabrication. Avant de concevoir le meuble (style, dimensions, essences de bois), il analyse la demande du client et réalise des croquis puis un dessin à l’échelle réelle. Avec ces indications, il peut commencer la fabrication des pièces qui composent le meuble, à l’aide de machines à bois. Il faut faire un premier montage pour voir si les pièces s’ajustent correctement. Ensuite seulement on peut les assembler définitivement avec de la colle à bois, des chevilles. L’étape suivante est le façonnage : l’ébéniste réalise les moulures, les rainures, les sculptures, tous les détails qui donneront au meuble son relief. Arrive le moment de la finition (ponçage, cirage, verni). Elle est parfois confiée à un artisan spécialisé : marqueteur, monteur en bronze, sculpteur sur bois, doreur, vernisseur.

On peut ensuite poser les ferrures (poignées dorées par exemple) qui donnent au meuble son aspect définitif.

Depuis une trentaine d’années, l’évolution du secteur de l’ameublement a conduit à une spécialisation du métier d’ébéniste principalement vers les secteurs de la restauration de meubles anciens et l’agencement.

Profil

Intérêt pour le travail du bois, l’ameublement et la décoration ; bonne perception des volumes ; créativité.

Débouchés

L’ébénisterie en France comprend 19 000 entreprises artisanales inscrites au répertoire des métiers, ce qui représente 77% du secteur de l’ameublement. La taille des entreprises varie de 1 à plus de 10. Les ébénistes travaillent dans le secteur de l’agencement (32% du chiffre d’affaires), la création contemporaine (23%), la fabrication de meubles historiques (10%) et la restauration de mobilier (13%). Les particuliers demeurent la clientèle la plus importante, mais aussi l’exportation qui est un débouché non négligeable : 15% des entreprises exportent vers l’Europe, les Etats-Unis, l’Asie et le Moyen-Orient.

Plus d'informations

Formation initiale

Niveau V

  • CAP ébéniste, 2 ou 3 ans.
  • FCIL arts du bois techniques d’autrefois, 1 an après un CAP.
  • FCIL restauration de meubles anciens, 1 an après un CAP.

Niveau IV

  • BAC PRO artisanat et métiers d’art option ébéniste, 2 ans.
  • BMA ébéniste, 2 ans.
  • FMA spécialité ébénisterie (Ecole Boulle), 3 ans
  • BTM ébénisterie

Niveau III

  • DMA arts de l’habitat option décors et mobiliers, 2 ans
  • BTMS ébénisterie

Formations en Normandie