Mon compte

Fabricant / Fabricante de fleurs artificielles

Secteur :  Mode

La créatrice de fleurs artificielles élabore, principalement pour la haute couture, des compositions florales en tissu, souvent précieux (soie, organdi, mousseline). Elle découpe les pétales au fer puis les teint. Ce travail, sur une matière fragile et délicate, nécessite non seulement du soin et de la minutie, mais aussi du talent pour choisir les couleurs et assurer une finition de qualité.

Le fabricant de fleurs artificielles confectionne à la main des pièces uniques utilisant un large éventail de matières (voile de coton ou de soie, batiste, mousseline, velours cuir, plumes, crin de cheval, papier, vinyle).

La transformation d’une étoffe en pétales et feuilles débute par l’apprêtage de la matière. Le tissu, tendu sur un châssis de bois, est enduit d’un apprêt et laissé à sécher. Le tissu apprêté et agrafé en cahiers est ensuite découpé dans son biais en forme de corolles, de pétales et de feuilles à l’aide d’emporte-pièce ou fers à découper.

L’étape suivante est celle de la teinture qui s’effectue par trempage dans différents bains de couleurs. Puis vient la mise en forme.

Le gaufrage peut être réalisé au moyen de gaufroirs, outils composés de deux parties reproduisant le relief du pétale ou de la feuille et entre lesquelles on dépose la découpe humidifiée.

Enfin, on assiste à la floraison lors de l’opération de montage. Elle consiste à assembler tous les pétales en les collant un à un de façon harmonieuse autour du cœur de la fleur sur un fil de laiton représentant l’axe principal du végétal. Selon le modèle, feuillage, sépales ou tige peuvent être ajoutés en ultime finition.

Profil

Précision ; sens des couleurs ; habileté manuelle ; intérêt pour le travail textile ; sensibilité artistique.

Débouchés

Aujourd’hui seules trois grandes maisons employant entre dix et trente fleuristes existent : Légeron, Lemarié et Guillet. Parallèlement, un nombre très réduit de professionnels exercent dans des ateliers constitués d’une ou de deux personnes.
Les fabricants de fleurs artificielles s’adressent à une clientèle de professionnels recherchant des produits de grande qualité. Ce sont les modistes, les maisons de haute-couture ou de prêt-à-porter de luxe dans le domaine de la mode. En décoration, les débouchés se situent surtout dans l’univers du spectacle ou de l’événementiel : théâtre, cinéma, opéra ou bien publicités et vitrines de marques prestigieuses.


Plus d'informations

Formation initiale

Niveau V

  • CAP fleuriste en fleurs artificielles et plumassière, 2 ans
  • FCIL arts de la mode broderie chapellerie fleurs plumes, 1 an

Formation professionnelle continue

Des formations non diplômantes permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans le domaine de la création d’accessoires de mode.