Mon compte

Peintre en décor

Secteur :  Décoration

 

artman_detaildecor_1_0.jpg

 

Le peintre en décor réalise divers travaux décoratifs destinés à transformer un édifice mais également les objets mobiliers qui font partie de notre cadre de vie (meubles, sculptures, panneaux). Il dessine puis réalise des trompe l’œil, effets de matières et patines in situ ou sur toile.

Le peintre en décor maîtrise toutes les techniques spécifiques de la peinture. Il travaille principalement pour l’habitat, en complémentarité des designers et architectes.

Le peintre en décor maîtrise une multitude de techniques : le dessin, les harmonies de couleurs, les techniques de patines, les travaux de filage, les effets métalliques, l'imitation des bois et des pierres, l'ornementation, le décor mural panoramique, le trompe l'œil, les effets "stucco", la dorure, la fresque.

La réalisation du décor commence par la préparation du support par lessivage ou brossage, les travaux d’apprêts (traitements de protection, rebouchages) et des travaux de "couches de fond de décor". Puis vient la finition, qui regroupe plusieurs étapes : les tracés ; la mise au point de la nature et de l’aspect de la couche picturale à partir des liants, des pigments, l’exécution du décor proprement dit et la protection du décor contre les pollutions diverses, les intempéries.

Les décors peints : le peintre en décor utilise des techniques de reproduction mécanique comme la technique du carreau qui consiste à placer un damier sur une image réduite qu’on reproduit à une échelle plus grande sur le mur. Le décor a fresco qui signifie « dans le frais » consiste à peindre un motif ou un ensemble sur un enduit posé, avant qu’il n’ait séché. Cette technique permet aux couleurs de s’imprégner dans l’enduit en profondeur et à l’œuvre de durer beaucoup plus longtemps.

Les enduits décoratifs : le stuc est un enduit teinté luxueux qui date de l’antiquité. Il signifie littéralement « plâtre » et son rendu s’apparente au marbre et sa particularité est qu’il s’applique en plusieurs couches les unes sur les autres dans le frais.

Les effets de matière : patines, faux-marbre, faux-bois, trompe l’œil, etc.

Le peintre en décor intervient dans des champs variés, décoration intérieure et décors de spectacles sont ses principales activités. La restauration de peintures murales ou de décors peints, relevant du patrimoine pictural, est régie par des règles de déontologie définies par des instances professionnelles, basées sur les principes d’intégrité de l’œuvre et de réversibilité des interventions.

Profil

Créativité ; sens des couleurs ; mobilité ; aptitude au travail en hauteur et en extérieur ; intérêt pour la décoration.

Débouchés

Le peintre en décor travaille pour des cabinets d’architectes, architectes d’intérieur, agenceurs, entreprises spécialisées dans le patrimoine. La commande privée est prédominante : hôtels, boutiques, restaurants, particuliers notamment étrangers. La demande peut aussi venir de collectivités publiques : ambassades, ministères…
60 % environ des professionnels travaillent dans le décor d’intérieur, 40 % dans le spectacle. Dans le domaine de l’habitat, le travail s’effectue au forfait pour un décor de la taille d’une porte (600 à 800 €). Pour les grandes surfaces peintes, le prix est calculé à la superficie (de 230 à 460 € le m2).

Dans le milieu du spectacle, les peintres en décor ont pour la plupart le statut d’intermittents du spectacle et peuvent percevoir de 105 à 120 € par jour.

Les entreprises spécialisées dans la peinture décorative ne comptent souvent qu’une seule personne et les emplois salariés sont rares. Ce métier nécessite de démarcher continuellement pour se faire un carnet d’adresses important. La mobilité est un atout, la plupart des gros chantiers se situent là où les gens ont un fort pouvoir d’achat : Paris et la Côte d’Azur, mais aussi les Etats-Unis, la Suisse ou encore le Maroc.

Plus d'informations

Formation initiale

Niveau V


En l’absence de CAP pour cette spécialité et pour pouvoir accéder à la MC ou au BMA, il est nécessaire de commencer par un CAP peinture vitrerie revêtements.


Niveau IV

  • BMA graphisme et décor option décorateur de surfaces et volumes, 2 ans
  • MC peinture décoration, 1 an

Niveau III


  • DMA décor architectural option domaine du décor du mur, option fresque et mosaïque (ENSAAMA - Paris), 2 ans.

Des formations de 1 à 3 ans non diplômantes sont également proposées par des établissements privés.

Formation professionnelle continue

La MC peinture décoration peut se préparer dans le cadre de la formation continue par l’intermédiaire des GRETA ou des centres de formation professionnelle du bâtiment. Il existe un titre professionnel peintre en décor de niveau V, organisé par certains centres de formation de l’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA). Parallèlement, d’autres organismes privés proposent des formations courtes d’initiation ou de perfectionnement mais également des formations longues dans le cadre d’une reconversion professionnelle.