Mon compte

Tapissier / Tapissière

Secteur :  Textile et cuir

Le tapissier d’ameublement façonne tout ce qui touche à la décoration textile d'un espace intérieur. Il réalise des tentures, voilages et rideaux. Il confectionne aussi des literies, des coussins et il sait garnir et habiller des sièges.

Le tapissier d’ameublement participe à la décoration d'intérieur en réalisant des sièges de style ou contemporains, mais aussi des voilages, rideaux, tentures murales, dessus-de-lit, housses et coussins.

Sur les sièges, le travail d’un tapissier consiste à les garnir et les recouvrir de tissu ou de cuir pour mettre en valeur le travail du menuisier. Il doit trouver l’équilibre entre les formes d’un siège et la garniture qu’il va y apporter.

Les techniques de facture utilisées par les tapissiers d’ameublement n’ont pas tellement évolué depuis le XVIIIe siècle. Les outils utilisés sont à peu près les mêmes : aiguille droite, carrelet (aiguille courbe ou droite), chasse- clou, ciseaux, ciseau à dégarnir coudé, houseaux (épingles), semences (petits clous à tête plate), tire sangle, tenaille à sangler ou tendeur de sangle et tire-crins, par exemple.

Le tapissier d’ameublement travaille en collaboration avec les architectes d'intérieur pour la décoration d'appartements, d'hôtels, de bateaux ou de bureaux. Doté d'un sens relationnel, le tapissier d'ameublement sait s'adapter et traduire la demande des clients. Grâce à ses connaissances en histoire de l'art et de l'ameublement, il respecte les styles et les matériaux d'origine.

Profil

Habileté manuelle ; intérêt pour le travail des textiles ; sens des couleurs ; bonne perception des volumes ; précision ; intérêt pour l'univers de l'ameublement et de la décoration.

Débouchés

On compte environ 5 000 entreprises artisanales de tapisserie d’ameublement en France.

La fabrication représente 60% du chiffre d’affaires des tapissiers, la restauration 24%.

Les tapissiers décorateurs ont en majorité le statut d'artisan. Ils possèdent un atelier boutique et emploient en moyenne un ou deux tapissiers. Ils peuvent être également indépendants ou salariés dans une entreprise. Ils travaillent pour des particuliers ou répondent à des commandes : exécution de décoration d'appartements, d'hôtels, de bureaux, de lieux culturels ou dans le cadre de grands événements. Ils sont aussi employés de l'administration publique ou travaillent au sein de bureaux d'études d'architectes.

Plus d'informations

Formation initiale

Niveau V

  • CAP tapissier – tapissière d’ameublement en décor, 1 à 3 ans
  • CAP tapissier – tapissière d’ameublement en siège, 1 à 3 ans
  • MC décors textiles permanents et éphémères, 1 an

Niveau IV

  • BAC PRO artisanat et métiers d'art option tapissier d'ameublement, 2 ans
  • BP ameublement option tapisserie décoration, 2 ans
  • FMA spécialité tapisserie, 3 ans. (Ecole Boulle - Paris)
  • BTM Tapissier option décor ou option ameublement – sièges, 2 ans. (CFA de Joué-lès-Tours)

Niveau III

  • DMA arts de l'habitat option décors et mobiliers, 2 ou 3 ans
  • DMA arts textiles et céramiques option arts textiles spécialité tapisserie, 2 ans