Mon compte

Tourneur / Tourneuse sur bois

Secteur :  Bois

Le tourneur sur bois réalise, grâce à un tour, des objets en bois. Lorsque la pièce en bois est fixée sur le tour, il lui donne forme en utilisant des ciseaux d’acier ou une gouge qui pénètrent le bois.

Le tournage sur bois est l’une des plus anciennes techniques du monde civilisé. Pour tourner une pièce en bois, il faut la monter sur un tour afin de la mettre en rotation. Le tournage peut s’effectuer selon deux techniques : «entre pointe» (la pièce de bois est fixée entre la pointe et la contre pointe, le fil du bois est parallèle à l’axe de la rotation) ou «en l’air». Lors de la rotation de la pièce, deux grandes familles d’outils sont utilisées : les outils coupants (bédanes, planes et gouges), les outils qui raclent (racloirs et ciseaux).

Les applications artistiques du tournage sur bois sont nombreuses : réalisation d'objets tournés sur commande, création d'objets d'art, restauration de pièces anciennes et reproduction d'ancien, Elles concernent le mobilier civil et religieux (piétements de meubles et éléments de décoration, éléments de tabernacle, ciboires, chandeliers, lutrins), le décor intérieur (ornementation d'escalier, boutons de porte), la tabletterie, le luminaire, la lutherie et les instruments de musique en général (instruments à cordes, instruments à vent comme la flûte à bec, baguettes de tambour, caisses de percussion).

Bien que travaillant souvent en solo, le tourneur est en contact avec d’autres métiers complémentaires : designers, sculpteurs, restaurateurs de meubles, antiquaires, brocanteurs.

Les tourneurs d’art respectent les traditions anciennes, et font preuve d’ingéniosité et d’esprit d’innovation, en travaillant les défauts du bois (loupe), le bois vert (bois non vieilli), les assemblages d’essences, l’ajout d’autres matériaux et le traitement de surface.

Profil

Intérêt pour le travail du bois ; créativité ; habileté manuelle.

Débouchés

Le métier de tourneur sur bois connaît depuis les années 90 un renouveau grâce au courant anglo-saxon. La reconnaissance du tourneur se fait par le bouche à oreille : les salons et les expositions sont très importants.

La tournerie traditionnelle travaille essentiellement pour l’ameublement et la production des jouets.

Les entreprises semi-industrielles et industrielles de tournage sur bois s’appuient beaucoup sur les nouvelles technologies.

Les tourneurs d’art (statut d’artiste) qui arrivent à vivre uniquement du tournage représentent environ 75 personnes. Ils vendent leurs œuvres en boutiques et galeries. Le marché français offre moins de débouchés que l’international et notamment les États-Unis.

Plus d'informations

Formation initiale

Niveau V

  • CAP arts du bois option tourneur, de 1 à 3 ans